loading-indicator

LOADING

L’excision
Avant de commencer les recherches sur les mutilations sexuelles féminines je ne soupçonnais pas l’ampleur dévastatrice de cette coutume. Et le drame c’est le silence qui entoure cette pratique. On ne parle jamais de cette mutilation. On se contente de la subir. Peu à peu, les langues se sont déliées. Certaines femmes de peur d’être mal vu de la communauté ont souhaité témoigner à visage couvert. On met des mots sur la souffrance. Avec la perte du clitoris, certaines femmes ne se sentent plus femmes. J’ai fait le choix de ne pas montrer des images sanguinolentes de la coupure, mais bien d’insister sur les effets psychologiques que la coupure produit sur ces femmes. A travers ce documentaire « A Corps Perdu» on assiste à la désagrégation du corps de la femme . Une décomposition qui conduit à une douleur physique mais aussi psychologique.. C’est une incursion dans une violence, perpétrée au sein de la famille. Mais l’espoir est toujours là où on s’y attend le moins. La réparation. La reconstruction. Celle qui permet de redonner aux femmes un clitoris fonctionnel. Car après l’excision, il reste une partie du clitoris enfoui.